Histoire

L'histoire d’Unterbiberg remonte jusqu'au temps préhistorique et protohistorique. En 1995 les fouilles archéologiques exécutées ont fait des trouvailles de l'époque hallstattienne (environ 800-500 av. J-Christ) et de l’époque de l’empire romain (3/4ème siècle ap. J-Christ.). Les découvertes particulières ont donné le titre "Vivamus" qui est maintenant le nom de la nouvelle agglomération. Les trouvailles archéologiques d'Unterbiberg s'inscrivent dans les traces d'agglomérations protohistoriques des alentours. Pendant des siècles, la rivière d’Haching était l'artère commerciale principale.

 

Cloître Tegernsee et "Villa Piburg"

 

Pour la première fois en 1035, Unterbiberg, la "commune mère de Neubiberg", est mentionnée dans un document écrit, comme la "villa piburg". Le lieu le plus important était le cloître Tegernsee jusqu'à sa sécularisation en 1803. La paroisse a existé jusqu’en 1804 date à laquelle l'église St Georges est devenue le centre. A la fin du 19ème siècle le banquier Wilhelm Finck a créé dans Unterbiberg un énorme territoire agricole.

 

Le chemin de fer et les premiers colons

 

Dans les terres boisées de l’Est d’Unterbiberg, les premiers colons s'installèrent après 1900. L'intensification de la colonisation commença avec la construction du chemin de fer de la banlieue de Munich Giesing/Aying, mise en service en 1904. Une troisième station a été créée : "Neubiberg". Cette désignation avait été autorisée un an avant par le prince régent Luitpold qui avait 6 propriétés dans la rue Rosenheimer.

 

1930 la fusion de Unterbiberg avec Neubiberg

 

En novembre 1912, des colons fondèrent „l'association de la ville-jardin de Neubiberg“ qui influença fortement, par la suite le développement communal. Avec une population grandissante, (en 1925, environ 250 habitants vivaient à Unterbiberg, alors que à Neubiberg il y en avait déjà deux fois plus) une infrastructure communale moderne, une école et une église ont été construits à Neubiberg. En 1930 les bureaux communaux d’Unterbiberg ont été fusionnés avec ceux de Neubiberg, rapprochant ainsi les deux villes.

 

1933 Unterbiberg et Neubiberg séparés par l'aérodrome

 

Une nouvelle page de l'histoire de la commune s’ouvrit avec l'aérodrome construit en 1933 qui a séparé les deux quartiers. Pendant qu'Unterbiberg préservait son caractère villageois, Neubiberg s'est développée grâce à l’augmentation de sa population et de son activité commerciale, sans perdre pour autant son caractère de "ville-jardin". Le manque des terrains appartenant à la commune et les restrictions de construction conditionnées par la base d'aviation ont empêché, dans les années 60, la construction d'immeubles, en opposition aux villes voisines.

 

Années 70, construction des premières écoles et maternelles

 

 Seulement après l’achat d’un grand terrain (487 hectares) par la commune en 1973, où l'université de la Bundeswehr a repris son enseignement, de nouvelles opportunités de développement se sont dévoilées. Rapidement, se sont construits de sécoles et des maternelles, un lycée, un centre sportif, le jardin de l’environnement et bien plus.

En 1975 le nom de la commune d'« Unterbiberg » a été changé en « Neubiberg ». Lors d'un vote pour la réforme de la région, Neubiberg s'est exprimée à 90% des voix pour la conservation de l’indépendance de la ville.

 

Années 90, nouvelles zones résidentielles et installations communalles

 

Au début des années 90, avec la fermeture de l’aérodrome, l’acquisition de plusieurs hectares de ce terrain par la commune de Neubiberg et Unterbiberg se sont construits : d'une part de nouveaux quartiers (Mainstrasse, "Vivamus"/Unterbiberg "Heid"), et d’autre part des institutions comme le parc de Hachinger Tal, le cimetière, une nouvelle école et bien d'autres.

Les responsables communaux et le conseil municipal s’occupent désormais de tous les citoyens et citoyennes de Neubiberg, des profonds changements actuels de la population, et veillent à ce que les structures et les agglomérations historiques de Neubiberg ne se perdent pas. Plus particulièrement le côté "ville-jardin" mais aussi les écoles, les installations sociales, religieuses, culturelles et sportives.

 

 

CONTACTS

Gemeindearchiv
Rathausplatz 12
85579 Neubiberg
 
Téléphone: +49 89 60012-967
Téléfax: +49 89 60012-66